D’après le site Bloomberg, Google serait en train d’adapter son service de cloud aux technologies de la blockchain. Cela devrait permettre de gérer plus de transactions à la fois et de décentraliser ses données. La blockChain fut initialement développée pour supporter le « minage » de la cryptomonnaie, elle permet aussi de stocker des données via un réseau non centralisé. Google pourrait donc s’en servir pour enrichir son service cloud et assurer à ses utilisateurs que leurs données sont stockées correctement et sécurisées.
Le Google Cloud n’utiliserait plus une base de données unique, mais serait capable de suivre simultanément des transactions réalisées depuis de nombreux ordinateurs.

Le géant américain s’appuiera sur sa filiale d’Alphabet, qui développe son propre registre de données numériques et travaille actuellement sur la sécurité des données.

A noter que Google ne sera pas le premier à vouloir exploiter la blockchain pour améliorer ses outils puisque IBM et Microsoft sont déjà bien présents sur ce marché et investissent plusieurs millions pour améliorer leur cloud ou développer de nouvelles applications basées sur la technologie de la blockchain.

Les recherches de Google répondent également aux projets de startups tels que Brave, qui utilisent la blockhain plutôt que des publicités ciblées pour rémunérer les visites des sites web.

Selon une enquête de WinterGreen, le marché de la blockchain devrait ainsi bondir de 706 millions de dollars en 2017 à plus de 60 milliards en 2024 (près de 50 milliards d’euros).

Google et Blockchain